Recrutement avec et sans concours fonction publique & service public
Vous êtes ici : Accueil » Concours fonction publique & Fiches métiers » Concours Administrateur des affaires maritimes
<

Administrateur des affaires maritimes


Administrateur des affaires maritimes Fiche métier et concours 2020 2021

Le corps des administrateurs des affaires maritimes (AAM) constitue un corps d’officiers de carrière de la Marine nationale administré et géré par le ministère chargé de la mer. Il comporte 358 officiers au 1er janvier 2019.

Les administrateurs des affaires maritimes ont vocation à assurer, en métropole et outre-mer, la direction des services de l’administration territoriale de l’État chargés de la mer et du littoral (en métropole : directions interrégionales de la mer, directions départementales des territoires et de la mer/délégations à la mer et au littoral, outre-mer : directions de la mer, services d’État des affaires maritimes), des organismes qui en dépendent (centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage, centres de sécurité des navires, etc.) et, au sein de l’École nationale supérieure maritime, qui forme les officiers de la marine marchande, assurer l’enseignement et la recherche ou la direction des centres.

Les administrateurs des affaires maritimes participent, au sein des instances nationales, internationales (Organisation maritime internationale - OMI notamment) et communautaires (Commission européenne, agences européennes de sécurité maritime, de contrôle des pêches, de contrôle des frontières), à la conception, à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques maritimes et, en particulier, celles relatives :

1. A la sûreté et à la sécurité des activités maritimes (application de la réglementation de la sécurité des navires et de la navigation maritime, de la sûreté des navires civils), notamment dans le cadre de l’action de l’État en mer,

2. Au développement durable des ressources marines (régulation de l’activité de pêche : délivrance des autorisations de pêche, réglementation et police des pêches, concessions de cultures marines), des communications et des espaces maritimes et littoraux (mise en œuvre des politiques de gestion du domaine public maritime),

3. à l’enseignement, à la formation (délivrance des brevets des marins professionnels), à la protection (ENIM : régime spécial de sécurité sociale et de retraite des marins) et à la promotion sociales dans les secteurs professionnels concernés,

4. à la définition des politiques d’aménagement et de gestion à long terme des espaces marins (énergies marines renouvelables, aires marines protégées, stratégie nationale pour la mer et le littoral).

Au niveau départemental, ils sont, dans leurs circonscriptions territoriales, les représentants des préfets maritimes et y représentent la Marine nationale.

Ils peuvent être affectés dans les services ou organismes (ex : agence française de la biodiversité) relevant du ministre chargé de la mer ou auprès de tout organisme mentionné au 2° de l’article L. 4138-2 du code de la défense (ex : préfectures de région, Union européenne et ses agences, Organisation maritime internationale).

Ils ont vocation, lorsqu’ils ont atteint le grade d’administrateur général, à exercer des missions d’inspection et d’évaluation des politiques publiques.

RECRUTEMENT CONDITIONS D’ACCÈS

Les administrateurs des affaires maritimes sont recrutés parmi les élèves de l’École d’administration des affaires maritimes (EAAM), partie intégrante de l’École nationale de la sécurité et de l’administration de la mer (ENSAM) ayant satisfait aux conditions de scolarité.


Rechercher une préparation au concours :

Rechercher un concours :