Recrutement avec et sans concours fonction publique & service public
Vous êtes ici : Accueil » OFPRA Office français de protection des réfugiés et apatrides

OFPRA Office français de protection des réfugiés et apatrides

L’Ofpra est un établissement public administratif créé par la loi du 25 juillet 1952. En charge de l’application de la Convention de Genève du 28 juillet 1951 relative au statut des réfugiés, puis de la Convention de New York de 1954, il statue en toute indépendance sur les demandes d’asile et d’apatridie qui lui sont soumises.

l’Ofpra est placé sous la tutelle du ministère de l’Intérieur. Il s’agit d’une tutelle financière et administrative, qui n’affecte en rien l’indépendance fonctionnelle de l’Ofpra.

L’Ofpra exerce trois missions essentielles :

Une mission d’instruction des demandes de protection internationale sur la base des conventions de Genève du 28 juillet 1951 et de New York du 28 septembre 1954 et du CESEDA.
Une mission de protection juridique et administrative à l’égard des réfugiés statutaires, des apatrides statutaires et des bénéficiaires de la protection subsidiaire.
Par ailleurs, l’Ofpra a une mission de conseil dans le cadre de la procédure de l’asile à la frontière. Il rend un avis au ministre de l’intérieur sur le caractère manifestement fondé ou non d’une demande d’autorisation d’entrée sur le territoire français au titre de l’asile.

Le siège de l’Ofpra est situé à Fontenay-sous-Bois (94) sur la base d’une organisation centralisée à l’exception d’une antenne en Guyane qui est compétente pour le traitement de la demande d’asile déposée dans les départements français d’Amérique.

L’établissement public compte environ 800 agents depuis le mois de janvier 2017 (contre 450 en 2012).