Accueil > Cap Public Le Mag > Salaires dans la Fonction publique : hausse du minimum de traitement au (...)

Salaires dans la Fonction publique : hausse du minimum de traitement au niveau du Smic le 1er janvier 2022

À compter du 1er janvier 2022, l’indice minimum de traitement des agents publics des trois fonctions publiques (d’État, hospitalière et territoriale) est relevé au niveau du Smic. Cette hausse permet d’éviter que le traitement de certains agents ne passe au-dessous du niveau du salaire minimum. La rémunération mensuelle de certains agents de catégorie C va ainsi augmenter de l’ordre de 14 €. Un décret publié au Journal officiel du 23 décembre 2021 relève le minimum de traitement dans la fonction publique.

Quels sont les changements ?
Après revalorisation de 0,9 % au 1er janvier 2022, le Smic est porté à 1 603,12 € brut mensuels. Afin d’éviter que la rémunération de certains agents de la Fonction publique occupant un emploi à temps complet ne soient rémunérés en dessous du seuil du Smic, l’indice minimum de traitement est donc relevé dès le 1er janvier 2022.

Concrètement, un agent de catégorie C en début de grille indiciaire touchera 14 € de plus par mois à compter du 1er janvier 2022.

Le minimum de traitement est fixé à l’indice majoré 343, correspondant à l’indice brut 371, soit 1 607,31 € brut mensuel pour un temps plein.

Ce relèvement intervient après une revalorisation intervenue le 1er octobre dernier. Le minimum de traitement avait été alors porté de l’indice majoré 309 à l’indice majoré 340 pour tenir compte de la hausse de 2,2 % du Smic intervenue le 1er octobre 2021.

À noter : Pour aligner la rémunération au niveau du Smic, des points d’indice supplémentaires sont attribués aux agents de catégorie C en début de grille indiciaire. Ce n’est pas le dispositif de l’indemnité différentielle (compensation sous forme de prime) qui s’applique au 1er janvier 2022.

Vers une nouvelle organisation des carrières des fonctionnaires de catégorie C
Cette revalorisation s’inscrit dans un ensemble plus vaste de mesures en faveur des agents de catégorie C, annoncées par la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques le 6 juillet 2021. À partir du 1er janvier 2022, les agents de catégorie C devraient bénéficier notamment d’une progression plus rapide en début de carrière car le nombre de certains échelons et la durée de certains grades vont être réduits. Une bonification d’ancienneté d’un an pourra également leur être attribuée.

Source : Service Public .fr