Recrutement avec et sans concours fonction publique & service public
Vous êtes ici : Accueil » Bien connaître le Service Public & la fonction publique » La RAEP aux concours de la fonction publique

RAEP |

La RAEP aux concours de la fonction publique

La Reconnaissance de l’acquis de l’expérience professionnelle



Reconnaissance de l’acquis de l’expérience professionnelle - RAEP

Qu’est-ce que la RAEP ?

La reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP) est un mécanisme d’évaluation et de comparaison des savoirs, des compétences et aptitudes professionnelles, fondé sur des critères professionnels.
L’évaluation des acquis de l’expérience permet à un jury de conclure à la capacité des personnes concernées à exercer de nouvelles fonctions et/ou responsabilités et de départager les candidats à un examen ou un concours au vu de ces critères.

Mise en place de la RAEP

La loi du 2 février 2007 relative à la modernisation de la fonction publique a ouvert la possibilité d’introduire une épreuve de RAEP dans les concours de la fonction publique.

Ce nouveau type d’épreuve, qui trouve sa place dans le cadre des voies de recrutement existantes (concours externe, interne, 3ème concours et examen professionnel), substitue aux exercices académiques traditionnels des modalités nouvelles de mise en œuvre du recrutement par concours, permettant aux candidats de valoriser l’expérience professionnelle acquise dans l’exercice de leurs fonctions au sein d’une administration, d’un service déconcentré, d’un établissement public, d’une collectivité territoriale, ainsi que celle acquise en qualité de salarié d’une entreprise, de responsable d’une association ou d’élu d’une collectivité territoriale…en lien avec le métier auquel il postule.

Modalités

Comme toute épreuve, celle de RAEP peut être l’unique épreuve d’admissibilité ou d’admission d’un concours, une épreuve supplémentaire commune à tous les candidats ou une épreuve supplémentaire proposée en option.

Dans tous les cas, pour cette épreuve, un dossier type est rempli par le candidat et
évalué par le jury. Lorsque qu’il sert de support à une « épreuve » d’admissibilité, il est noté. En revanche, lorsque le dossier est rempli en vue d’une épreuve d’entretien, le dossier est évalué mais non noté mais sert de support au jury pour conduire l’entretien.

Dans tous les cas l’épreuve se déroule en deux temps au moins :
 le jury prend connaissance du dossier-type renseigné par le candidat, comportant une présentation par écrit de son parcours professionnel. Ce dossier doit comporter des informations suffisamment précises sur la nature de l’activité professionnelle passée du candidat et les compétences qu’il a développées à ce titre. Le dossier peut être noté (ex : attachés d’administration de l’intérieur et de l’outre mer) ou non quand il sert de support à la conversation avec le jury (ex : concours d’accès aux IRA généralistes) ;
 le jury, lors de l’entretien, apprécie la personnalité, les aptitudes, la motivation du candidat mais aussi identifie et évalue son activité et ses compétences au regard des profils recherchés.

Source : DGAFP

Rechercher une préparation au concours :

Rechercher un concours :

Date limite d'inscription indiquée en rouge
Derniers jours !


Dans la Librairie

Visiteurs connectés : 66