Merci de désactiver votre Ad-Block ou autre bloqueur de publicité pour accéder au site.
Cap Public vit grâce aux publicités, n'hésitez pas à visiter nos partenaires.
Merci de votre compréhension !

  Devenir fonctionnaire, plus qu’une vocation, le besoin de servir l’intérêt général, le sens du service public.
vous etes ici : Accueil » Le blog de Cap Public » Education : l’OCDE pointe le retard de la France

Education : l’OCDE pointe le retard de la France




agrandir

L’OCDE a publié ses indicateurs "Regards sur l’éducation 2011" conçus pour permettre aux pays d’évaluer la performance de leur système d’enseignement à la lumière de celle d’autres pays.

L’édition 2011 de Regards sur l’éducation présente un large éventail d’indicateurs actualisés et comparables sur les résultats des systèmes éducatifs. Ces indicateurs sont le fruit d’une concertation entre spécialistes sur la façon de mesurer l’état actuel de l’éducation à l’échelle internationale.

La note sur la France signale que la France a rattrapé le retard qu’elle pouvait déplorer ces dernières décennies en matière de niveau
d’éducation atteint par sa population.

Cependant, nous dit le rapport, depuis 1995, de sérieux signes de ralentissement sont observés, aussi bien dans les taux de scolarisation que dans l’investissement financier dans l’enseignement primaire et secondaire.

Les taux de scolarisation des individus âgés de 15 à 19 ans ont augmenté de 9.3 points de pourcentage entre 1995 et 2009, en moyenne, dans les pays de l’OCDE. En France, le taux de scolarisation des 15-19 ans a diminué entre 1995 et 2009 et est passé de 89 % à 84 % durant cette période.

Aussi, Le salaire statutaire des enseignants ayant au moins 15 ans d’exercice en France a également diminué (en valeur réelle) sur la période allant de 1995 à 2009

Encore aujourd’hui, obtenir le niveau du secondaire demeure en France fondamental car le diplôme plus qu’ailleurs protège contre le chômage, comme en témoignent les difficultés d’insertion des jeunes de 20-24 ans qui n’ont pas atteint le niveau d’enseignement du secondaire et ceci même si le bénéfice financier de l’obtention d’un diplôme du secondaire est moindre en France par rapport à la moyenne des pays de l’OCDE.